Qu’est-ce qu’un « bon à tirer » et avez-vous vraiment besoin de cette étape dans la fabrication de votre livre ? C’est ce que nous nous proposons de vérifier maintenant.

Qu’est-ce qu’un « bon à tirer » ?

Vous ne trouverez ce terme que dans le milieu de l’imprimerie. Il recouvre cependant une notion toute simple et très partagée : le B.A.T. est une épreuve d’un travail à venir qui permet au donneur d’ordre de valider l’impression définitive. Dans d’autres domaines on va parler de prototypage (industrie), de maquette (architecture) ou de modélisation (mathématiques, économie…). On dit ici « bon à tirer » car l’impression définitive est souvent appelée « tirage ».

Un bon à tirer est sensé représenter de la façon la plus proche possible le résultat définitif. En imprimerie offset traditionnelle, on ne peut présenter au client un B.A.T. réalisé sur la presse offset. Ces frais seraient dissuasifs car le calage d’une presse offset représente une très grande portion — voire l’essentiel, pour les séries courtes et moyennes — du coût d’une impression. On utilise donc des matériels d’épreuvage reproduisant « au plus près », le résultat final.

Un des avantages de l’impression numérique est sa facilité et sa rapidité de mise en œuvre. A l’imprimerie DFS+, si vous commandez un B.A.T. de votre ouvrage à venir, la couverture et les pages intérieures seront imprimées sur le papier définitif et sur la presse définitive. Ainsi vous pourrez connaître exactement le rendu définitif de votre livre à venir.

Dans quel cas demander un B.A.T. ?

L’expérience accumulée depuis 15 ans dans la confection de livres en courte et moyenne série par l’imprimerie DFS+ vous assure une qualité de réalisation optimale. Cependant, si vous désirez « toucher » le papier choisi, le B.A.T. pourra aider. Si vous désirez juger une dernière fois avant l’impression de la disposition de vos textes ou du rendu de votre couverture, là encore, l’édition d’un bon à tirer pourra vous rassurer à moindre frais.

Si vous avez l’habitude d’imprimer sur un certain papier et que vous décidez d’en changer, si vous désirez changer de format de livre, ou de police de caractère, l’édition d’un exemplaire pourra, là encore une fois, vous être utile. En effet, comme annoncé précédemment, le B.A.T. — couverture et feuillets intérieurs — est imprimé sur le papier définitif de votre ouvrage. Il est aussi imprimé sur la presse numérique qui imprimera votre commande finale. Si vous le désirez, nous pouvons aussi réaliser pour vous un « B.A.T. façonné ». Ainsi, la couverture de votre livre est pelliculée (mat, brillant ou soft touch) et le livre est relié, totalement identique au livre final.

Share This