Quel budget pour l’impression de vos livres ?

Quel budget pour l’impression de vos livres ?

Auteur confirmé ou novice en la matière, vous devez optimiser le budget consacré à l’impression de vos livres. Imprimer mon livre.fr vous indique ici les leviers sur lesquels jouer pour réussir votre commande de livres.

La quantité commandée

En effet, il n’y a pas que la quantité de livre commandée qui compte. Le type d’impression, le type de reliure ou le format de votre livre peuvent avoir une grande influence sur le prix final.

Ce point n’est pas aussi évident qu’il semble l’être de prime abord. La mise en œuvre d’une impression implique deux types de coûts :

  • les coûts de calage,
  • les coûts d’impression.

Les coûts de calages découlent de la mise en œuvre de chaque matériel (presse, pelliculeuse, encolleuse). Ils sont fixes et leur rôle est de valoriser les différents réglages et les pertes (papier, encre, consommables…) qui en découlent.

Les coûts d’impression varient en fonction de la longueur de tirage choisie. Les plus évidents sont la quantité de papier et le nombre d’impressions réalisés.

Ce qu’il faut retenir de cette brève démonstration, c’est que les frais de calage représentent une grande partie du prix de vente lorsque la quantité commandée est réduite. A mesure que la commande prend de l’importance, les coûts de calage se diluent dans le prix final.

Ainsi, si vous commandez 10 livres, le prix unitaire du livre sera plus élevé que pour une commande de 100 livres.

N’hésitez donc pas à nous demander de coter plusieurs quantités au moment du devis. Vous pourrez de fait apprécier la variation de prix unitaire en toute conscience.

Le format d’impression

Quelques centimètres de plus ou de moins dans le format de votre livre peuvent faire varier énormément son coût de revient. En effet, vos livres ne sont pas imprimés à l’unité sur nos presses HP Indigo. Ce sont plusieurs exemplaires définitifs qui prennent place sur le support d’impression. Par exemple, le format d’impression de 320mm x450mm nous permet d’imposer 2 exemplaires pour un livre au format A4 (210mm x 297mm).

Donc, si vous choisissez un format A5 (148mm x 210mm), nous imprimerons vos livres par 4. Mais si vous optez pour un format à peine supérieur, 160mm x 240mm par exemple, les livres seront imposés par 2… D’où un coût quasiment équivalent à celui d’un livre de format A4 !

Dans le même ordre d’idée, un livre dont le format sera supérieur au format A4, 300mm x 300mm par exemple, sera imprimé sur 1 pose. D’où un prix quasiment doublé par rapport au A4.

Notre équipe du pré-presse se tient là aussi à votre disposition pour vous conseiller et vous proposer, si vous le souhaitez, différents devis en fonction des différents formats.

Le type d’impression

Chez Imprimer-mon-livre.fr, nous différencions toujours les impressions en noir des impressions en quadrichromie, bien plus onéreuses. Ce qui peut aller de soi pour un roman ou un livre de photographies, où toutes les pages sont soit noires, ou soit en quadri, n’est pas toujours aussi évident pour les ouvrages qui mixent les deux types d’impression.

Ainsi, pour un livre « mixte », nous vous demanderons de préciser le nombre de pages en couleur et le nombre de pages noires afin de vous proposer un tarif précis et juste.

Le type de reliure

Il influe aussi par le choix d’un encollage PUR (colle polyuréthane) plutôt qu’un encollage traditionnel de type EVA. La technologie PUR s’impose à partir de l’encollage de feuillets intérieurs de plus de 150g pour des raisons de solidité. On peut aussi la considérer comme nécessaire si l’ouvrage va être manipulé régulièrement (catalogue de pièces détachées par exemple). On la conseille pour les ouvrages particulièrement imposants et composés de papiers couchés brillants.

Dans la plupart des cas, l’encollage PUR n’est pas indispensable et obéit parfois à un véritable « effet de mode ».

A voir avec notre équipe du pré-presse !

Nous espérons que ces quelques conseils vous seront utiles. Cependant, n’hésitez pas à valider avec le service pré-presse le bien fondé de vos options en croisant différents devis !

De l’utilité du B.A.T (Bon à tirer)

De l’utilité du B.A.T (Bon à tirer)

Qu’est-ce qu’un « bon à tirer » et avez-vous vraiment besoin de cette étape dans la fabrication de votre livre ? C’est ce que nous nous proposons de vérifier maintenant.

Qu’est-ce qu’un « bon à tirer » ?

Vous ne trouverez ce terme que dans le milieu de l’imprimerie. Il recouvre cependant une notion toute simple et très partagée : le B.A.T. est une épreuve d’un travail à venir qui permet au donneur d’ordre de valider l’impression définitive. Dans d’autres domaines on va parler de prototypage (industrie), de maquette (architecture) ou de modélisation (mathématiques, économie…). On dit ici « bon à tirer » car l’impression définitive est souvent appelée « tirage ».

Un bon à tirer est sensé représenter de la façon la plus proche possible le résultat définitif. En imprimerie offset traditionnelle, on ne peut présenter au client un B.A.T. réalisé sur la presse offset. Ces frais seraient dissuasifs car le calage d’une presse offset représente une très grande portion — voire l’essentiel, pour les séries courtes et moyennes — du coût d’une impression. On utilise donc des matériels d’épreuvage reproduisant « au plus près », le résultat final.

Un des avantages de l’impression numérique est sa facilité et sa rapidité de mise en œuvre. A l’imprimerie DFS+, si vous commandez un B.A.T. de votre ouvrage à venir, la couverture et les pages intérieures seront imprimées sur le papier définitif et sur la presse définitive. Ainsi vous pourrez connaître exactement le rendu définitif de votre livre à venir.

Dans quel cas demander un B.A.T. ?

L’expérience accumulée depuis 15 ans dans la confection de livres en courte et moyenne série par l’imprimerie DFS+ vous assure une qualité de réalisation optimale. Cependant, si vous désirez « toucher » le papier choisi, le B.A.T. pourra aider. Si vous désirez juger une dernière fois avant l’impression de la disposition de vos textes ou du rendu de votre couverture, là encore, l’édition d’un bon à tirer pourra vous rassurer à moindre frais.

Si vous avez l’habitude d’imprimer sur un certain papier et que vous décidez d’en changer, si vous désirez changer de format de livre, ou de police de caractère, l’édition d’un exemplaire pourra, là encore une fois, vous être utile. En effet, comme annoncé précédemment, le B.A.T. — couverture et feuillets intérieurs — est imprimé sur le papier définitif de votre ouvrage. Il est aussi imprimé sur la presse numérique qui imprimera votre commande finale. Si vous le désirez, nous pouvons aussi réaliser pour vous un « B.A.T. façonné ». Ainsi, la couverture de votre livre est pelliculée (mat, brillant ou soft touch) et le livre est relié, totalement identique au livre final.

La livraison de votre livre en express chez Imprimer mon livre

La livraison de votre livre en express chez Imprimer mon livre

La livraison de votre livre est une étape très importante du processus d’impression de livre. Ce n’est pas tout de valider le fichier, de l’imprimer parfaitement et de le façonner avec le plus grand soin, si vos livres sont mal emballés, que les colis vous sont livrés abîmés ou si vos livres se perdent dans la nature, tout l’excellent travail effectué en amont l’aura été en pure perte…

Chez « Imprimer mon livre », l’expérience acquise, ainsi que l’attention portée à la livraison de votre livre, nous permettent de vous assurer une réception rapide et sans surprise.

L’emballage de vos livres

Un livre est un objet fragile, mais lorsqu’on en empile plusieurs, leur poids total peut être très important. Nous veillons donc à ce qu’ils ne soient pas colisés en trop grand nombre. Ainsi, vos livres sont d’abord placés sous un film plastique rétractable en nombre restreint. Ces petits paquets sont ensuite rangés dans un carton de taille raisonnable pour offrir le maximum de solidité.

Chez « Imprimer mon livre » nous colisons donc les livres dans des cartons de petite taille et ces cartons sont choisis parmi les plus solides. Il existe différentes qualités de carton ainsi que différentes épaisseurs des cannelures. Nos cartons ne mesurent donc pas plus de 15 cm de haut et sont constitués de « doubles-cannelures » pour une résistance et une protection optimales.

La livraison de vos livres

Nous avons choisi Chronopost International pour la livraison de vos livres. « Imprimer mon livre » vous propose donc un service de messagerie express dans toute la France, et l’étranger, à J+1. Ce qui signifie que vos livres vous seront livrés le lendemain de l’expédition, avant 13 heures.

Au moment de l’envoi de vos livres, vous êtes prévenu par un e-mail comportant un numéro de tracking. Ce numéro, en vous connectant sur le site de Chronopost International, va vous permettre de suivre l’acheminement de votre colis étape par étape, jusqu’à la livraison finale.

 

Les différents types de livres

Les différents types de livres

Il existe quantité de sortes de livres : romans, BD, livres pour enfants, livres de poésie, magazines, livres de recettes, fanzines, modes d’emploi, etc. et bien qu’ils méritent tous la dénomination de « livre », leur objet sera différent à chaque fois. Ces particularités vont jouer sur les impératifs de mise en page autant que sur le choix de la forme « physique » du livre. En effet, on ne reliera pas un roman comme un livre de cuisine. On ne choisira pas les mêmes papiers pour un livre pour enfant ou pour un mode d’emploi. Un manuel de formation ne sera pas présenté comme une BD…

Comment choisir le mode de reliure de votre livre ?

Votre livre doit-il rester ouvert tout seul ou le tenez-vous dans vos mains lors de la consultation ?

C’est un des modes principaux de différenciation entre les ouvrages. Alors qu’il ne vous viendra pas à l’idée de lâcher votre livre pour lire un roman (!), il vous paraîtra aussi incongru de tenir votre livre de cuisine pendant l’exécution de votre recette ! Nous conseillons donc vivement la reliure métallique dite « Wire-O » pour tous les ouvrages qui doivent rester ouverts, reposer sur un support, pendant l’utilisation. On trouve donc dans cette catégorie : les manuels de formation, les modes d’emploi, les livres de recettes, les « ouvrages de travail » pour résumer.

Pour les romans, les livres de poésie, les carnets de notes, autant d’ouvrages dont la forme participe au plaisir de lire ou d’écrire, la reliure en dos carré collé s’impose, évidemment.

Les ouvrages courts — moins d’une quarantaine de pages idéalement — peuvent être reliés avec « deux points métal » (deux agrafes en fait) sous forme de brochure. Selon le choix des papiers, on peut obtenir des brochures plus ou moins luxueuses.

Quelques ouvrages particuliers

Dans la catégorie des livres encollés en dos carré collé, on peut aussi trouver des ouvrages particuliers, tels que les BD, les catalogues, les livres pour enfants… qui vont nécessiter un encollage plus résistant que la normale car ils seront sollicités de façon plus active et répétée. Dans ces cas on utilisera l’encollage à la colle PUR, souple et extrêmement résistant, pour réaliser le dos carré collé.

Qu’en est-il de la préparation des fichiers ?

Il faut distinguer les ouvrages reliés en dos carré collé des autres du fait que l’on « n’écrase » pas un livre complètement à plat pour l’ouvrir et le lire. Du fait de la colle qui retient les pages en leur base, les feuilles restent proches à cet endroit-ci et rendent toute lecture malaisée. Il est important de réserver des marges assez importantes afin que la lecture n’impose pas l’ouverture forcée du livre au niveau de la reliure.

Dans l’un ou dans l’autre des domaines, notre équipe du pré-presse se tient à votre disposition pour vous conseiller au mieux au 04 42 900 421 ou par le formulaire de contact.

Mieux encore, estimez maintenant le montant de votre livre (jusqu’à 100 exemplaires) grâce à notre calculateur en ligne situé en page d’accueil. Vous pouvez nous adresser vos demandes plus détaillées sur la page de contact.

L’impression de votre livre avec la presse numérique HP Indigo

L’impression de votre livre avec la presse numérique HP Indigo

« Imprimer mon livre » utilise la presse HP Indigo pour l’impression de vos livres. Les presses de ce constructeur sont reconnues depuis plus de 15 ans maintenant comme les meilleures presses numériques du marché. Ceci est principalement dû à leur technologie d’impression. Alors que la plupart des matériels d’impression numérique haut volume utilisent la xérographie, la presse HP Indigo utilise de l’encre liquide. Ceci rapproche sa qualité d’impression de celle des presses offset traditionnelles. D’ailleurs, certains appellent cette technique d’impression « l’offset numérique ».

« Offset numérique » versus reprographie traditionnelle

Sur un copieur traditionnel, même de grande qualité, la technique d’impression est identique à celle de n’importe quel photocopieur de bureau. L’encre utilisée est conditionnée sous forme de poudre (toner). Elle est déposée sur le papier puis « cuite » dans un four aux environs de 170°C afin d’être fixée sur le support. L’encre « recouvre » le papier. Ce dernier est donc complètement dissimulé sous la couche d’encre et plus aucune de ses particularités ne ressort après un tel traitement.

Sur une presse HP Indigo, l’encre liquide déposée sur le papier de votre livre imprègne les fibres de la même manière que sur une presse offset traditionnelle. Par exemple, si vous choisissez un papier couché brillant, votre impression brillera. Si votre choix s’oriente vers un papier satiné, voire mat, le fini de votre impression sera de fait plus mat.

Les caractéristiques particulières des papiers spéciaux sont respectées

L’intérêt est d’autant plus grand si vous choisissez un papier particulier. Sur un papier recyclé, l’encre laissera apparaître les fibres de la feuille et ainsi votre choix de papier ne sera pas trahi par une impression qui viendrait cacher son grain. Si vous choisissez un papier de création, qu’il soit vergé, avec un léger grain « feutre », ou qu’il soit pailleté, l’encre magnifiera le papier avec s’associant à lui, plutôt qu’en le recouvrant totalement.

N’hésitez donc pas à nous demander un « bon à tirer » pour votre ouvrage, pourquoi pas sur deux papiers différents ? Imprimer mon livre vous offre la possibilité de réaliser en courte série des livres avec la même excellente qualité que les meilleurs standards offset du marché. Profitez-en !

 

L’encollage en colle PUR, robustesse et souplesse à la fois!

L’encollage en colle PUR, robustesse et souplesse à la fois!

Si votre livre est particulièrement lourd ou volumineux, ou s’il est destiné à une manipulation quotidienne — comme un catalogue produits ou un annuaire professionnel — un encollage des pages particulièrement solide doit être envisagé. Dans le cas d’un ouvrage dont la souplesse du dos est capitale, comme un livre doté d’une couverture rigide par exemple, un dos flexible est impératif. Une technique permet de concilier ces deux exigences a priori contradictoires, l’encollage en colle PUR.

L’encollage en colle PUR, la technique ultime d’encollage des livres

Lors de la fabrication de votre livre, les pages intérieures sont imprimées d’un côté, et d’un autre côté est réalisée la couverture. L’étape suivante consiste en un emboîtage des pages intérieures dans la couverture par collage. La technique communément employée est l’encollage en colle « EVA », qui convient tout à fait à la grande majorité de la production de livres.

Cependant, une nouvelle colle à base de polyuréthane (PUR) est apparue depuis quelques années et repousse les limites techniques de l’encollage des livres.

Vous pouvez maintenant encoller des livres très épais, très lourds, imprimés sur des papiers couchés habituellement plus délicats à l’encollage, avec une résistance sans faille. Les catalogues volumineux, les annuaires, les revues techniques, les ouvrages encyclopédiques sont concernés par cette technique.

Vous pouvez aussi encoller des ouvrages dont les pages sont très épaisses (à partir du 170g, le PUR s’impose), ou qui sont vernies, voire pelliculées sans crainte de voir se détacher une des pages préférées de votre album de mariage par exemple !

En effet, le secret de ce type de colle est la « réticulation » de cette dernière. Clairement, il s’agit plus d’une soudure que d’un simple collage, la structure moléculaire des matériaux en contact se modifiant sous l’action de cette colle pour se lier définitivement. Dernière précision : alors que les colles classiques type EVA obtiennent leur résistance maximale dans les heures qui suivent l’encollage, les livres encollés en PUR nécessitent 48 heures de séchage sans manipulation pour atteindre 100% de séchage.

Un encollage solide ET souple à la fois

Dernière qualité de cette colle — mais non des moindres — elle conserve une grande souplesse de manipulation. Ceci s’explique par les qualités intrinsèques de la colle, mais aussi par la moindre quantité de colle nécessaire pour un encollage optimal. Moins d’épaisseur du filet de colle = plus de souplesse du dos !

Pour résumer, l’encollage en PUR vous permettra d’assurer la solidité et la souplesse de tous vos ouvrages aux caractéristiques extrêmes, pour longtemps !

Une couverture rigide pour votre livre

Une couverture rigide pour votre livre

« Imprimer mon livre » vous propose d’offrir une luxueuse couverture rigide à votre livre. Que vous publiez une BD, un ouvrage familial chargé d’émotion ou un livre photos qui vous rappellera longtemps un magnifique voyage, Imprimer mon livre vous propose de réaliser la couverture avec le procédé de la couverture rigide.

Ce processus consiste en une suite d’opérations destinées à protéger solidement votre ouvrage en l’enserrant dans une couverture formée sur des plaques de carton de 3mm d’épaisseur.

Tout d’abord l’encollage du « book block » (le corps du livre, les pages intérieures). Il s’effectue sur un thermorelieur utilisant la colle PUR. Cette colle assure plus qu’un collage traditionnel. Les pages sont littéralement « soudées » les unes aux autres une fois que le temps de réticulation (temps de prise) de 48 heures est achevé. En plus d’offrir la plus grande solidité, ce processus offre aussi une grande souplesse du dos du livre, ce qui est capital dans le cas du livre en couverture rigide. En effet, un tel livre peut s’ouvrir à plat, alors que pour un livre traditionnel, la couverture n’est jamais aplatie à 100%, ce qui risquerait d’endommager le dos du livre.

La couverture est préparée à part. Une légère feuille de 150 grammes est imprimée et pelliculée au recto, ceci afin de protéger l’extérieur du livre. Après pelliculage, cette feuille est encollée sur les trois pièces de carton de 3mm pour former la couverture définitive.

Pour finir, le « book block » est emboîté dans la couverture rigide grâce à de la colle blanche, puis le livre est pressé vigoureusement pour finaliser le jumelage. Votre livre à couverture rigide est prêt !

L’entièreté de ce processus est réalisé dans nos propres ateliers. Ainsi nous pouvons vous assurer un haut degré de qualité dans la réalisation. Un autre bénéfice induit est un coût extrêmement compétitif obtenu par l’évitement de tout frais de sous-traitance.

Ne vous privez pas d’une demande de devis avec l’option « couverture rigide ». Vous pourrez comparer avec la méthode traditionnelle et constater qu' »Imprimer mon livre » met tout en œuvre pour rendre cette finition la plus accessible possible !

 

Choisissez vos papiers

Choisissez vos papiers

Ici les assemblages entre qualité, grammages et finitions sont infinis.

Voici une description des papiers les plus utilisés dans le monde de l’édition.

Pages intérieures

Offset (80g, 90g, 100g) :

  • Le meilleur prix ;
  • Papier très blanc, grand contraste ;
  • Adapté aux livres techniques, éducatifs…

Couché demi-mat ou brillant (115g, 135g, 150g) :

  • Papier très lisse ;
  • Idéal pour les livres avec photos, tableaux, images, fonds de couleur…

Offset bouffant (80g) :

  • Papier épais par rapport à son grammage On dit qu’il a une forte «main». Les livres sont plus épais pour un même nombre de feuillets.
  • Idéal pour les romans (le contraste est moindre qu’avec un papier blanc, d’où une moindre fatigue pour les yeux).

Rives Sensation Tradition (120g) :

  • Papier texturé « grain feutre » ;
  • Disponible en extra blanc ou blanc naturel ;
  • Idéal pour les livres d’art / poésies par exemple.

Couverture

Couché demi mat (200g, 250g, 300g, 350g) :

  • Pelliculage obligatoire (mat ou brillant).

Carte graphique 1 face (240g) :

  • Pelliculage obligatoire ;
  • Le recto est lisse (comme les cartes postales) et le verso est « brut ».

Rives Sensation Tradition (270g) :

  • Papier texturé « grain feutre » ;
  • Pelliculage non conseillé.

A garder en tête !

Si votre ouvrage est fin, le grammage de la couverture devra l’être aussi. Par exemple, pour un ouvrage de 7 mm d’épaisseur, il convient d’utiliser un papier de 250g en couverture ; pour un ouvrage de 25 mm d’épaisseur, on peut utiliser du 350g.