Ici les assemblages entre qualité, grammages et finitions sont infinis.

Voici une description des papiers les plus utilisés dans le monde de l’édition.

Pages intérieures

Offset (80g, 90g, 100g) :

  • Le meilleur prix ;
  • Papier très blanc, grand contraste ;
  • Adapté aux livres techniques, éducatifs…

Couché demi-mat ou brillant (115g, 135g, 150g) :

  • Papier très lisse ;
  • Idéal pour les livres avec photos, tableaux, images, fonds de couleur…

Offset bouffant (80g) :

  • Papier épais par rapport à son grammage On dit qu’il a une forte «main». Les livres sont plus épais pour un même nombre de feuillets.
  • Idéal pour les romans (le contraste est moindre qu’avec un papier blanc, d’où une moindre fatigue pour les yeux).

Rives Sensation Tradition (120g) :

  • Papier texturé « grain feutre » ;
  • Disponible en extra blanc ou blanc naturel ;
  • Idéal pour les livres d’art / poésies par exemple.

Couverture

Couché demi mat (200g, 250g, 300g, 350g) :

  • Pelliculage obligatoire (mat ou brillant).

Carte graphique 1 face (240g) :

  • Pelliculage obligatoire ;
  • Le recto est lisse (comme les cartes postales) et le verso est « brut ».

Rives Sensation Tradition (270g) :

  • Papier texturé « grain feutre » ;
  • Pelliculage non conseillé.

A garder en tête !

Si votre ouvrage est fin, le grammage de la couverture devra l’être aussi. Par exemple, pour un ouvrage de 7 mm d’épaisseur, il convient d’utiliser un papier de 250g en couverture ; pour un ouvrage de 25 mm d’épaisseur, on peut utiliser du 350g.

Share This