La préparation du fichier des pages intérieures pour l’impression numérique est une étape importante dans la conception de votre livre.

Le logiciel de traitement de texte

Nous vous conseillons fortement d’utiliser Microsoft Word pour composer l’intérieur de votre ouvrage. Depuis plus de vingt ans il a fait ses preuves comme leader des logiciels de traitement de texte. Il vous apportera la fiabilité nécessaire ainsi que de nombreuses fonctions très utiles telles que la table des matières automatique par exemple. Il évitera les « orphelines » (ligne de début de paragraphe traînant seule au bas d’une page) et les « veuves » (ligne unique de fin de paragraphe se retrouvant bien seule en haut d’une page…) automatiquement en joignant un minimum de deux lignes en début ou fin de page. Sans même parler de la correction orthographique qui peut toujours nous sauver de quelque coquille bien embarrassante…

Il vous permettra de transformer votre document au format PDF aisément et sans erreur.

La police de caractère

La gestion des polices de caractère représente au bas mot 80% (certains diront plus encore…) des problèmes rencontrés dans l’impression de documents. Nous vous conseillons ardemment d’utiliser une police « complète », intégrée à votre ordinateur ou votre logiciel de traitement de texte si possible.

De nombreuses qualités sont affectées aux polices de caractère qui les définissent dans leur forme, leur empattement, leur taille, mais la plus importante distinction différencie les polices « serif » et « sans-serif ».

Pour simplifier une police « serif » est une police de caractère « avec des pleins et des déliés », avec empattement donc. Alors qu’une police « sans serif » est une police de caractère « bâton », sans empattement.

Si une police sans serif peut paraître plus graphique, plus moderne qu’une police serif, elle est moins lisible. Nous vous conseillons donc d’utiliser une police serif pour le texte et une police sans serif pour les titres.

La police Times est la plus connue des polices serif. Elle a été créée spécialement pour le journal anglais The Times et en tire son nom. Nous vous conseillons d’utiliser la déclinaison « Times New Roman » de cette police de caractère. Il existe aussi de nombreuses polices serif très agréables à l’œil comme le Garamond (du nom de son créateur Claude Garamond), le Palatino…

La police sans serif livrée avec le plupart des logiciels est l’Helvetica. Comme son nom l’indique elle est d’origine suisse (Max Miedinger, 1957) et a été créée dans le but d’obtenir « l’harmonie optique la plus aboutie possible ». Tout un programme ! La police Arial est aussi fréquemment rencontrée de nos jours.

Créer le document des pages intérieures

Dans Word :

  • Nouveau document ;
  • Document vierge ;
  • Définissez le format. Tous les formats sont réalisables. Cependant, il est plus rentable d’utiliser les tailles d’ouvrages les plus communément rencontrées normalisées sous les termes A4 (210X297 mm) et A5 (148X210 mm) ;
  • Définissez les marges (idéalement : 25 mm pour une lecture facile du livre – Minimun : 15 mm) ;
  • Choisissez votre police de caractère et mettez-là à la bonne taille (idéalement : police Times New Roman corps de 11pt.) ;
  • Insérez les numéros de page (foliotage) et centrez-les. Word vous permet de choisir le premier numéro qui sera imprimé (ex : numéro imprimé à partir de la page 5).

A savoir !

Un livre est toujours composé d’un nombre de pages paires (1 feuille = 2 pages).

A garder en tête !

Afin de traiter efficacement votre commande, nous vous demandons deux fichiers pdfs distincts :

  • Un fichier pour la couverture
  • Un fichier pour les pages intérieures
Share This